Les Voeux de la FMF pour 2016 Le tiers payant généralisé obligatoire aurait été à l’accès aux soins ce que la déchéance de nationalité sera au terrorisme : du vent.

, par  Jean-Paul HAMON (Président de la FMF) , popularité : 1%

Pour 2016 la FMF   formule le voeu que le gouvernement cesse de brasser de l’air en matière de santé et redonne de l’attractivité à l’exercice libéral qui seul permet l’accès aux soins sur tout le territoire au plus près des patients.

En 2016 la FMF   comme tous les autres syndicats de médecins libéraux, ne participera pas au simulacre de concertation que sera la « grande conférence nationale de santé" .
La FMF   a choisi avec les autres syndicats de médecins libéraux d’organiser le 11 février les Assises de la Médecine Libérale pour être force de proposition dès l’ouverture de la négociation conventionnelle.
2016 sera une année de combat : le niveau actuel de rémunération avec une valeur de l’acte majoritaire des libéraux à la moitié de la moyenne européenne ne permet plus les conditions dignes d’un exercice moderne.
La FMF  , avec les autres syndicats de médecins libéraux, encourage les médecins à reprendre leur liberté tarifaire en respectant le tact et la mesure.

En 2016, la FMF   sera présente en région et soutiendra tous les Comités d’Organisations Territoriaux de Santé (CODTS) pour peser sur les négociations conventionnelles qui se termineront en septembre 2016.

Dans l’éventualité où la nouvelle convention ne serait pas de nature à inverser la tendance pour restituer l’attractivité de l’exercice libéral, la FMF   préparera les conditions de sortie du système conventionnel.

Soutenir par un don